A quoi sert l’hypnose ericksonienne ?

hypnotherapieL’hypnose, une technique pour accéder au bien-être

L’hypnose éricksonienne permet d’accéder à notre inconscient, à cette partie de notre cerveau où sont enfouies nos croyances limitantes, mais aussi nos ressources et nos émotions.

L’hypnothérapie permet de « contourner » notre esprit critique, cette partie de nous qui dit si souvent : « ça ne marchera pas, je ne suis pas capable, j’ai peur, ce n’est pas dans ma nature, je ne suis pas assez… »

L’hypnotiseur est comme un guide qui vous accompagne… Il vous permet d’accéder à cet inconscient, où, comme dans un rêve, tout devient possible !

Grace à l’hypnose, vous pourrez activer des ressources, comme par exemple : de la confiance en soi, de la détente, du bien-être, ou toute autre émotion bénéfique.

Lors d’une séance d’hypnose, l’hypnotiseur peut associer ces ressources à un contexte spécifique. Cela vous permet de transformer vos croyances limitantes et d’enclencher des comportements positifs

   « Il n’y a pas à ce jour de substitut à l’hypnose » – Sigmund Freud

L’hypnothérapie : applications et champs d’intervention megan-lewis-601414-unsplash

De par sa rapidité et son efficacité, l’hypnothérapie fait partie et a même été à l’origine des thérapies brèves.

Utilisée seule ou en complément d’autres thérapies, l’hypnose éricksonienne donne des résultats particulièrement satisfaisants dans les domaines suivants :

  • Addictions, dépendances, arrêt du tabac
  • Phobies, traumatismes, crises d’angoisse
  • Stress, anxiété
  • Insomnies, troubles du sommeil, cauchemars
  • Perte de poids, troubles du comportement alimentaire, boulimie, anorexie (avec avis médical et en lien avec les professionnels de la santé)
  • Manque de confiance en soi, difficulté à prendre la parole en public
  • Développement personnel, entraînement à la concentration, à la performance
  • Préparation mentale (examens, sport,…)

Mes formules « Hypno-sophro-coaching » permettent de proposer des accompagnements plus intensifs ou plus longs à des conditions avantageuses (me consulter).
Le développement personnel est un domaine assez récemment exploré par l’hypnose. En effet, les outils utilisés pour aller mieux peuvent facilement être utilisés pour ce qui va déjà bien et devenir de formidables accélérateurs de performance !
Cela vaut bien sûr dans les domaines de prédilection du cabinet (scolaires, universitaires, professionnels), mais aussi tout simplement pour une démarche d’évolution personnelle ou pour faciliter des recherches plus spirituelles (relaxation, méditation…).

Là encore, mes formules « Hypno-sophro-coaching » permettent de faciliter des accompagnements plus longs (me consulter).

« Faites simple, préférez le bonheur! » – Olivier Lockert

L’hypnose éricksonienne agit en profondeur

hypnose champ d'interventionA la différence de l’hypnose traditionnelle, l’hypnose éricksonienne « induit » un état de d’hypnose de façon douce et respectueuse, pour accéder au sub-conscient.

D’après les travaux du docteur Erickson, le subconscient est « un réservoir d’expériences et de sagesse » … « Un terreau fertile en solutions potentielles » pour résoudre nos problèmes. L’hypnose court-circuite notre mental et nos blocages. Elle agit en profondeur, et stimule nos ressources positives.

L’hypnothérapeute agit comme un guide. La clé de cette pratique repose sur une participation active du client. Car celui-ci possède les ressources nécessaires pour répondre de manière innovante aux situations qu’il rencontre. Ainsi, il effectue en douceur les transformations intérieures désirées.

 

Limites et contre-indications de l’hypnose éricksonienne

Certaines situations doivent inciter à la prudence, voire même à éviter un soin par l’hypnose éricksonienne. Ce sont, par exemple, les dépressions sévères, les psychopathologies, les troubles graves de la personnalité, la schizophrénie, et la paranoïa.

Si l’hypnose est utilisée dans ces circonstances, elle ne sera qu’un éléments de la réponse thérapeutique. Elle est alors  intégrée dans un soin plus complexe d’ordre médical, ou psychiatrique.

L’hypnothérapeute n’est ni médecin, ni psychologue, ni psychiatre, ni psychothérapeute. Il ne fait donc pas de diagnostics, ne soigne pas et ne guérit pas. Ses prestations ne prétendent en aucun cas se substituer à un acte médical ou à des prescriptions médicamenteuses.

Les séances d’hypnose s’inscrivent uniquement dans une démarche de bien-être. Elles ne dispensent pas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire.

Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant.